La présence d’un volontourisme change les choses

La présence d’un volontourisme change les choses

C’est vrai que dans certains pays, on vit encore sous l’emprise de l’esclavagisme. La présence d’un volontaire humanitaire va mettre au point une bonne stratégie pour protéger la vie des villageois, leurs richesses et surtout être autonome dans ses activités. 

La volonté ne suffit pas

Il existe des pays qui n’acceptent plus que l’on envoie des volontourismes chez eux. La raison est simple : ils ne veulent pas que d’autres personnes entrent chez eux et implantent ses manières de vivre et se ficheront de la tradition du pays d’accueil. Il y a déjà plusieurs cas comme cela où les intervenants ne savent pas leur mission dans ce village et sont là juste pour découvrir d’autres terres, comme un vrai touriste. On peut prendre le cas des jeunes qui sont envoyés dans les pays ravagés par la guerre. Les enfants ne peuvent plus aller à l’école, ces jeunes volontariats en aide humanitaire ont le rôle de les éduquer. Le comble, c’est qu’ils ne parlent que la langue française, alors ils passent des informations qui ressemblent à du charabia pour l’élève. Il faut remédier très vite à cette mauvaise posture de la mission aide humanitaire ou le volontourisme parce que cela commence à faire du bruit sur le net.

On peut avoir de la bonne volonté à aller dans un pays très dangereux, mais il est important de connaître exactement ce que l’on fait là-bas. Il faut que les intervenants passent une formation et apprennent la langue du pays qui les accueilles, c’est la moindre des choses. 

Aider son prochain à tout prix

Si c’est un bon intervenant, aider son prochain est un don en lui. Il sera épaulé par l’association qui va lui financer et lui fournir les bons matériels dont il a besoin. Soutenir un projet d’innovation touristique est un parfait projet de start-up. On a tellement de programmes qui prennent son importance dans la région. On peut juste citer le péniche hôtel qui est situé à Val d’Oise. Le cadre est parfait et on ne pense pas seulement s’y loger pour dormir, mais aussi profiter de la croisière. Il y a tellement de possibilités que l’on peut s’inspirer dans d’autres pays, pas seulement en valorisant les monuments existant dans la région. Mais surtout la capacité d’aider les agriculteurs à donner plus de valeur qualitative et quantitative de ses produits. Et le bonheur de visiter la région avec ses activités touristique diversifiées. 

Les critères de choix d’un volontaire en tourisme

Devenir volontariat est très facile en ce moment. Il suffit d’avoir le profil idéal que ces organisations recherchent et vous êtes intégré. Il faut avoir cet esprit ouvert et aimer son prochain, ne pas avoir de la réticence qu’importe la situation qui se présente devant vous. Faites preuves d’un peu de dignité et soyez amis du peuple qui vous accueille. Soyez la personne modèle qui va exécuter en premier le programme que vous avancez, apportez des preuves à ce que vous insinuez et guidez la population à suivre la juste ligne. Une personne à l’écoute des gens et ne sont pas si agressif envers les autres. Cette personne qui va aussi devenir la confidente du peuple et non leur ennemi. Une fois que vous êtes sur le terrain, un bon intervenant sait se débrouiller et se lancent à la tête du peuple qui va être leur éducateur, leur formateur pour changer et améliorer le savoir-faire.

Le bilan des bénévolats

En réalité parmi les 2 000 bénévoles que les organismes engagent chaque année, même pas la moitié d’entre eux travaillent dans le bon sens du terme, aider son prochain. Le but est de s’échapper au train de vie stressant du pays moderne et de respirer un bon bol d’air à la campagne. Même si la vie est dure, parce que ce n’est pas du confort, on s’habitue parce qu’on ne veut pas retourner chez nous. Ceux qui font bien leur travail arrivent à donner une nouvelle vie à la personne. On peut applaudir les efforts des Médecins du monde qui font des merveilles à chaque intervention dans les pays pauvres. D’une part, on peut également partir du concept très simple que si vous ne pouvez pas vous déplacer pour faire du volontourisme, faites un don. 

Tout compte fait, il y a plusieurs manières de devenir bénévolat correct, et prendre soin de son temps à faire plaisir aux autres et à changer tout.