Ecotourisme : Une nouvelle tendance responsable

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Tourisme Durable

L’écotourisme est devenu une tendance dans toutes les destinations, que ce soit en France ou dans les autres destinations. Désormais, on peut bien voyager et d’en profiter pleinement tout en étant responsable, d’où de prendre en compte l’environnement et surtout de mieux protéger la nature. Désormais, on peut passer de belles vacances tout en étant écologique, mais aussi d’économiser, car il suffit d’abandonner certaines mauvaises habitudes. C’est pour cette raison que les vacances sont plus intéressantes quand il y a des échanges avec les locaux, tout en assurant les découvertes et les évasions, dans le respect en minimisant les mauvais impacts sur l’environnement.

 

Les meilleures alternatives en vacances

 

Afin de minimiser les impacts environnementaux, mais d’économiser sur le plan budgétaire, il existe plusieurs alternatives pour passer de vacances durables. La première chose à faire est d’opter pour une destination locale. Cela permettra de découvrir les régions de son pays, mais aussi de promouvoir le tourisme local, sa fragilité, tout en apportant une grande contribution au développement de sa région. De ce fait, il faut savoir choisir son moyen de transport, et de privilégier le transport en commun pour l’économie, mais aussi pour l’environnement en laissant sa voiture personnelle. Ainsi, évitez les transports polluants et optez sur les transports écologiques. Vous pouvez passer vos vacances à vélo ou à cheval, ce qui va plaire à vos familles. En ce qui concerne les hébergements, choisissez ceux qui sont écologiques et locaux, de préférence ceux qui disposent un certain label pour être plus écologique. Si vous êtes aventureux, il est aussi possible de vous loger chez l’habitant, une meilleure très efficace de comprendre la culture et mode de vie locale, tout en facilitant les échanges de culture. Plus important encore, il faut éviter les lieux et endroits fragiles ! Certes, ces endroits peuvent nous attirer notre curiosité, mais afin d’éviter les fortes affluences, vaut mieux éviter les excès. Le tourisme de masse a des impacts rapides sur ces lieux, particulièrement les plus visités comme Kilimandjaro, Everest, Angkor Vat, Machu Picchu, Les Galapagos, ainsi que les Pyramides d’Egypte.

 

Donnez un sens à vos voyages et vacances

 

Certes, les vacances sont faites pour la détente et la relaxation, mais elles doivent être aussi sensées et c’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de participer à la protection de l’environnement local. Ainsi, plusieurs options sont à votre disposition si vous voulez réellement participer à ces développements locaux. Vous pouvez être bénévole chez WWOF pour plus d’échanges, mais aussi via un travail contre logis et couvert. Vous pouvez aussi participer aux activités des associations solidaires dans des chantiers nature afin de vous rendre compte des impacts environnementaux des activités humaines sur le climat. Pour plus d’informations, vous pouvez participer à des stages pour avoir plus d’expériences. Le plus important, c’est d’adopter une nouvelle habitude concernant les nouvelles destinations en étant éco-responsables dans toutes vos activités. Prenez du temps et savourez vos vacances, tout en adoptant une nouvelle approche plus écologique. De ce fait, il faut être éco-consommateur, de privilégier les activités slow en évitant de polluer. Pour les organisations de voyages, optez pour une agence qui vous offre des vacances responsables, capable de vous guider à travers de multiples activités qui servent à promouvoir la culture locale. La curiosité est très importante dans les vacances et voyages, mais il faut aussi du respect durant nos visites. C’est le cas avec la culture locale, les coutumes et usages, d’activer sa curiosité en laissant ses mauvaises habitudes, voire d’apprendre la culture locale comme la langue, la cuisine, ainsi que tout ce qui peut nous enrichir, d’où de faciliter la cohésion. Bref, ce type de voyage vous permettra de faire des économies, de mieux intégrer localement et surtout d’être responsable dans toutes les activités.