La place du digital dans le tourisme face au COVID-19

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Tourisme Digital

L’industrie touristique est fortement impactée par la crise du COVID-19, et les professionnels du secteur ont du mal à s’en sortir. Toutefois, des stratégies ont été mises en place, permettant de fournir des informations en temps réels, tout en accélérant les processus de transformation. Même durant les périodes de confinement, la digitalisation du tourisme commence à intéresser du monde. Zoom sur cette tendance qui ne cesse d’évoluer au fil du temps.

 

Le tourisme à distance : Est-ce possible ?

 

Le dépaysement, les sorties, ainsi que tout ce qu’on peut faire lors de nos voyages peuvent se faire autrement. Quelques pays, à l’instar des Iles Féroé ont expérimenté le tourisme à distance pour changer les habitudes durant le confinement. Il est à signaler que ces îles mises sur la protection optimale de son environnement, lors des affluences touristiques, et c’est pour cette raison que les autorités locales ont inventé le voyage télécommandé. Le principal objectif est de promouvoir la destination, même en période de COVID-19. Avec un appareil connecté, on peut balader sur l’ile de manière virtuelle, de tout explorer, et même de sortir des sentiers battus. Pour plus de réalisme, vous discutez avec une guide qui va vous faire explorer l’île, le tout en temps réel. Le plus intéressant, c’est qu’avec ce processus, vous pouvez discuter avec les locaux, avec une expérience d’une heure.

 

La réalité virtuelle pour découvrir Helsinki

 

Cette initiative est considérée comme originale et a fait couler beaucoup d’encre. Toutefois, elle intéresse les grands amateurs de voyages, particulièrement les personnes qui veulent visiter la capitale de la Finlande. La ville d’Helsinki est désormais accessible via le VR, une idée qui semblait ancienne, mais c’était dans les périodes de confinement qu’elle se développe. Un monde virtuel, nous permettant de visiter la ville avec des détails impressionnants, des images époustouflants avec du graphique amélioré. Vous allez vivre une belle expérience avec son et en mode réalité virtuelle avec les modélisations en 3D. Plus important encore, vous pouvez, comme dans certains jeux, créer votre avatar et balader dans la capitale.

 

Quid du tourisme local ?

 

Là aussi, les promoteurs et professionnels ont fait des efforts considérables pour attirer les voyageurs à s’intéresser davantage au tourisme, même si les conditions ne le permettent pas. Ce sont habituellement des coups marketing pour vos futures réservations, mais dans tous les cas, ils sont les bienvenus, offrant ainsi une certaine distraction durant le confinement. Afin de faciliter les voyages, plusieurs promoteurs, ainsi que des régions font des promotions, sans oublier la digitalisation qui prend une place très importante. Le parfait exemple est la Côte d’Azur avec son expérience, d’où une digitalisation de toutes les destinations et les loisirs dans la région. Ceci permettra aux futurs vacanciers de tout faire en ligne, et ce, en quelques clics seulement.

 

La réduction des prix est au rendez-vous

 

Pour attirer davantage de touristes, certaines sociétés offrent des digitalisations gratuites, tout en permettant aux futurs vacanciers de profiter des prix réduits lors de leurs prochaines visites. Les acteurs locaux peuvent profiter de ces opportunités pour faire connaitre leurs villes et destinations, et en retour doit baisser de manière considérable leurs prestations pour attirer le maximum de personnes. Une stratégie gagnant-gagnant et qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs destinations locales en France, mais aussi en Belgique. S’ajoutant à cela, des cartes de fidélité et des réductions de 30 à 50 % sont accessibles aux internautes les plus actifs. Ceci montre la place du digital dans le tourisme, particulièrement en période de confinement, nous permettant de changer nos habitudes, et de voyager virtuellement, sans pour autant sortir de chez nous. Considérée comme farfelue au départ, mais chacun a trouvé son utilité quand on est confiné chez soi.