Les avantages du tourisme en Cap-Vert

Les avantages du tourisme en Cap-Vert

Le Cap-Vert est un petit pays insulaire d’une superficie de 4 033 km² situé dans l’océan Atlantique. À 600 km du Sénégal, c’est là-bas qu’on trouve les fêtes les plus insolites d’Afrique. Le Cap-Vert est une destination inconnue, mais durant quelque temps, il a commencé à attirer beaucoup de touristes français. Avec un décalage horaire de 3 heures et une destination à 5h30 de la capitale, l’archipel est idéal pour se détendre ou se promener sur les plages de sable blanc ou pour faire de la randonnée sur le volcan Fogo. Cependant, le Cap-Vert n’est pas merveilleux si sa tradition de gentillesse n’est pas présente parmi ses habitants. C’est une île chaleureuse, ouverte et calme.

Quels sont les pays à visiter en Cap-Vert ?

Pour atteindre l’île de Santo Antão, inaccessible en avion, il faut d’abord se rendre sur une autre île, puis se rendre à Santo Antão en bateau, il faut donc au moins trois jours pour y arriver. Visiter le Pico do Fogo, le point culminant de l’archipel de l’île de Fogo, est indispensable pour les amateurs de sensations fortes et de paysages magnifiques. Loin de l’estuaire du volcan, Boavista propose ses magnifiques plages de sable et ses célèbres dunes de sable sont idéales pour reproduire Robinson Crusoé, en assurant isolement et tranquillité.

Le tourisme balnéaire en Cap-Vert

En Cap-Vert, le soleil produit une température moyenne de 25 °C environ toute l’année, des plages désertes et dorées, les eaux turquoise ne descendent jamais en dessous de 23 °C. Le Cap Vert utilise des atouts indéniables pour en faire une destination côtière de première classe. Si la plupart des plages sont luxueuses à Sal et Boa Vista, il est recommandé de faire très attention à la baignade (surtout avec les enfants), même sur les plages des hôtels : les courants atlantiques peuvent être forts, malgré le calme du côté de la mer et les vents forts entre novembre et mars. Les sports nautiques sont à l’honneur : voile, plongée, planche à voile, balades sur le corps, planche à voile et la pêche dans un jeu important, mais surtout de surf à Boa Vista (base UCPA) et Kite Surf à Sal avec le spot le plus célèbre au monde sur Santa Maria. De nombreux clubs de voile se sont installés et l’équipage de formation se compose d’instructeurs fédéraux, qui parlent généralement le français.

Quelles sont les activités à faire en Cap-Vert ?

À propos des activités, Cap-Vert vous propose beaucoup de loisir qui sont faits pour tout le monde. Les activités nautiques sont nombreuses avec la planche à voile ou la plongée. Cette activité domine sur l’île de São Vicente. Mais les activités culturelles ne sont pas incomplètes. La ville de Midelo est un mélange de culture anglaise et portugaise. Aux quatre coins de la rue, des bâtiments tels que le Palácio do Povo, la mairie et d’autres bâtiments font l’objet d’une attention particulière, caractérisé sur certains modèles du siècle dernier. Il existe de nombreux musées qui vous feront revivre l’histoire du Cap-Vert. L’île de Maio présente les mêmes caractéristiques que l’île de Sal. Cependant, l’archipel ne dépend que du paysage des plages. Sur l’île de Santo Antão, les amoureux de la nature se retrouveront dans des vallées rocheuses et montagneuses propices à la randonnée. La nature luxuriante plaira à ceux qui veulent visiter cette île. Pour continuer sur le côté naturel, Fogo Island a son célèbre volcan, qui peut être visité aujourd’hui. Sur cette île même, il y a des plages de sable noir reliées au volcan.

L’environnement sur le Cap-Vert

Les îles du Cap-Vert offrent une grande variété de paysages. Plat et désert avec des plages couvertes de dunes de sable de Sal et Boa Vista, volcanique accidenté à la végétation dense des îles de São Vicente, Sao Nicolau, Sao Tiago, Fogo et Santo Antao. La marche est bien sûr l’activité principale des exercices dans les îles Fogo et Santo Antao, ainsi qu’à Sao Nicolau. Santo Antao reste un temple de la randonnée avec trois sommets situés à une altitude de 1 800 mètres. Ce petit paradis pour les randonneurs, surnommé le « parc São Vicente », est idéal pour le contraste qu’il offre entre les façades.